Salomon Mbutcho ecrivain et batisseur

Salomon Mbutcho

Où acheter un bien immobilier, selon Salomon Mbutcho?

La situation du bien qu’on doit acheter est une problématique aussi sérieuse qu’elle peut déterminer la résultante de la transaction, avant même qu’elle ne soit faite. Pour mieux s’investir en immobilier, prenez le temps de lire ces quelques notes que personne ne vous dira. Toutefois, la première chose que vous devez savoir c’est qu’il s’agit ici, de tout faire pour acquérir un bien immobilier quel que soit votre origine ou statut social. La question ici est où l’acquérir ? Bien que la réponse à cette question varie selon la catégorie sociale, le résultat escompté reste le même d’un côté ou de l’autre du spectre.

Où acheter une parcelle ou une villa, selon les plus nantis ?

Les africains, comme les américains et les européens nantis ne voient pas forcément leurs nouvelles acquisitions comme des garanties, mais plutôt comme des cadeaux ou des petits plaisirs qu’ils se font, dont les valeurs sont sans importance. Mais ils savent au fond d’eux-mêmes que quelles que soient les circonstances, ces achats demeurent des garanties et des investissements surs et c’est pour cela qu’ils insistent souvent sur la fameuse expression : « emplacement, emplacement, emplacement » comme étant les trois clés garantes d’un achat de plaisir.

Ils savent bel et bien que l’emplacement du bien, et son quartier, sont les garants d’un investissement réussi. Ce qu’ils ont compris c’est que l’achat d’un bien immobilier est un investissement qui se nantit par lui-même. Le bien immobilier est une garantie sure et acceptée de toutes les institutions financières locales comme internationales. Mieux le bien est placé, plus il rapportera et plus vite sa valeur augmentera, c’est la loi de l’offre et de la demande.

Les plus nantis préfèrent-ils les parcelles vides ou des maisons toutes faites?

C’est aussi extrêmement rare que les plus nantis achètent des parcelles vides comme investissements. Les seules fois où ils les achètent, c’est pour y implanter des projets très personnels. Ils achètent souvent des bâtiments déjà construits parce qu’ils en ont les moyens et n’ont pas souvent le temps d’attendre des constructions remplies de leurs lots de retards et autres formes de frustrations

Où acheter une parcelle ou une villa, selon les moins nantis ?

Toutefois, lorsqu’on a moins de moyens, on doit penser différemment mais toujours dans le but d’en arriver au même résultat final, la réussite de l’investissement, ça s’appelle un contournement. Qui dit contournement, sous-entend forcément des étapes. Au Sénégal on dit : « Le bébé qui n’a pas de mère, se nourrit des seins de sa grand-mère ». Tout ce qui compte aujourd’hui, c’est d’avoir au moins une parcelle, où que ce soit, l’essentiel est d’abord d’en avoir, avant de finalement penser à constituer une garantie. Nous proposerons une solution à deux étapes appliquées à peu près cinq ou dix ans l’une de l’autre (selon la personne et son tempérament).

La première étape consistera à trouver une parcelle ou une maison bon marché n’importe où et de lancer une investigation très approfondie, accompagnée de la loi des quatre points cardinaux et à appliquer quel que soit le quartier choisi. La réussite de l’investigation devrait permettre d’entrevoir le futur du quartier dans lequel nous avons envie d’investir, en y évaluant tout ce qui pourrait favoriser ou nuire sa future croissance.

Voici la loi des quatre points cardinaux que beaucoup de financiers ne vous diront JAMAIS:

Si vous avez pris le temps de chercher parcelle par parcelle ou maison par maison, de quartier en quartier, pour les meilleures opportunités, si vous avez jeté votre dévolu sur une parcelle ou maison du coin, investiguez et essayez de savoir à combien se sont vendus les propriétés mitoyennes situées au nord immédiat, au sud immédiat, à l’est immédiat et à l’ouest immédiat, ajoutez les sommes de leurs prix au prix qu’on vous propose, puis divisez le total par cinq. Si le montant trouvé est inférieur ou égal à au moins trois des cinq prix, alors l’affaire est bonne, foncez.

Ces mesures vous permettront de faire un premier placement très fructueux qui en cinq ou dix ans tout au plus devrait avoir une maturation ou une plus-value permettant alors de s’investir dans la deuxième étape comme le font les nantis avec leur slogan : « emplacement, emplacement, emplacement ».

Les moins nantis préfèrent-ils les parcelles vides ou des maisons toutes faites?

Les africains, comme les américains et les européens les moins nantis n’ont pas les moyens d’acheter une maison toute faite, ils l’obtiennent en deux étapes aussi significatives l’une que l’autre. La première consistant à faire tout pour acquérir une parcelle puis se donner le temps de souffler et de faire des économies pour passer à la seconde qui consiste en la construction de l’édifice lui-même. Plusieurs formules et des conseils de tous genres sont prodigués pour aider à mieux réussir ces étapes.

Il y’a donc forcément des devoirs et un certain nombre de questions qu’il faut se poser avant de passer à l’acte. Et ces gestes sont forts de sagesse, de prudence et de préparations préliminaires. Ce n’est qu’après avoir répondu à ces quelques questions que vous serez situés.

Cinq questions à se poser:

  1. Où se trouve le bien, dans un vieux quartier ou un site de promotion immobilière?

    A vous de choisir, selon vos moyens, la plupart du temps, les biens situés dans les anciens quartiers coûtent souvent plus chers que dans les nouveaux quartiers. Toutefois, les prix des parcelles et des maisons dans les nouveaux quartiers augmentent tous les ans, au fil du développement et de la venue des nouveaux habitants. Alors que les vieux quartiers, malgré leurs prix élevés, stagnent.

  2. Essayez de savoir quelles sont les futures réalisations ou infrastructures qu’il y aura dans ou aux alentours de votre quartier (ex : Casino, Universités, Hôpitaux etc..).?

    La réponse vous aidera à mieux évaluer les possibilités d’augmentation ou de réduction à court terme de la valeur immobilière du quartier, donc de votre investissement.

  3. Essayez de savoir quels sont les avantages politiques ou géographiques du site (ex : zone franche, zone de recasements gouvernementaux, déplacements de bâtiments ministériels, la plage ou la prochaine autoroute etc….)?

    La réponse vous aidera à mieux évaluer les possibilités d’augmentation ou de réduction à long terme de la valeur immobilière du quartier, donc de votre investissement.

  4. Pourriez-vous faire de votre maison la maison de tout le monde?

    Du fait que le futur achat doit être un investissement, il ne doit pas seulement nous plaire, mais plutôt plaire de manière standard. Au cas où le bien doit un jour être loué, il sera facilement loué s’il est de goût standard. Donc assurez-vous que votre construction ou votre achat ne soit pas tendance parce que tout ce qui est tendance passe avec le temps et la mode. Mais qu’il soit plutôt standard et montre une fonctionnalité et fluidité optimales, qui sont de loin plus importantes que la convivialité. Elles permettent en réalité à chacun de se sentir chez lui, chez vous.

  5. Votre achat pourrait-il être à moyen terme devenir investissement rentable?

En vente

Avec une étude bien faite, si vous pensez que votre investissement pourrait progressivement au fil de quelques mois et années, provoquer des gains instantanés d’environ 15 à 30% pour votre maison ou appartement et jusqu’à 50% pour votre parcelle, alors foncez.

En location

Si la parcelle que vous voulez acheter est viabilisée et bien placée ou votre maison ou appartement complètement achevé et prête à être louée, elle peut valoir en location plus que votre paiement mensuel auprès de l’institution financière qui vous a financé, entrainant automatiquement un gain d’un revenu résiduel soit :

« Montant du Loyer mensuel perçu – montant du Paiement mensuel = Revenu résiduel »

Si ces bonnes circonstances se présentent à vous, sachez qu’on ne sait jamais dans la vie et cette possibilité serait un très fort signal pour acheter les yeux fermés.

Salomon MBUTCHO

Vice-Président

Mortgage, Trust & Investments SA

(SA au capital de 1.000.000.000 F CFA)

Recherche de financements, Hypothèques

Placements et investissements

Consultant international & Expert immobilier

salomonjames2@yahoo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.