Salomon Mbutcho ecrivain et batisseur

Salomon Mbutcho

Salomon Mbutcho parle de son livre : Le Livre « seing » de l’immobilier

Salomon Mbutcho parle de son livre : Le Livre « seing » de l’immobilier

Bonjour Mr Salomon Mbutcho, qu’est-ce qui vous a inspiré à écrire ce livre?

Vous savez, je peux fièrement dire que j’ai grandi dans et grâce à l’immobilier parce que mon père Timothée Mbutcho est l’un des deux premiers agents immobiliers d’Afrique de l’ouest. Ce que je voyais pratiquer sur le terrain ne ressemblait en rien à ce que les ténors d’avant nous apprenaient. Il y avait une totale dissonance avec l’éthique et les responsabilités qu’exigeait ce métier. La mise en avant des sommes faramineuses à gagner au détriment de la déontologie et de la satisfaction que produisent ce métier m’a été insupportable au point de m’interpeller. Je pense que je n’ai fait que mon devoir car je dois tout à ce métier.

 

A qui ce livre s’adresse-t-il en particulier?

Ce livre d’abord à tous les professionnels du métier, agents immobiliers, promoteurs immobiliers, courtiers, notaires, géomètres, banquiers, assureurs et à tous ceux qui aimeraient embrasser cette belle carrière. En gros, c’est un message adressé à la jeunesse.

 

Est-ce un livre de pratique pour gérer des projets et gagner de l’argent en immobilier ?

Ce livre n’est pas un livre de pratique mais un genre de « code de la route » pour ce métier. Sans code de la route, la multitude d’accidents ne peut pas s’éviter. J’ai par ailleurs remarqué qu’on ne met pas souvent l’accent sur cet aspect des métiers en Afrique. Selon moi, c’est la raison pour laquelle très peu d’entreprises se passent de pères en fils ou filles. Lorsqu’une entreprise se comporte de manière responsable, elle capitalise en notoriété, ce qui entraine directement des gains plus conséquents et plus durables. Le restant n’est que de la gestion saine et responsable en interne. Et pour vous répondre directement, oui on gagne de l’argent en immobilier à condition de gérer l’externe et l’interne.

 

Ne pensez-vous pas que ce soit utopique d’attendre la perfection en immobilier ?

Dès le moment que ce métier est exercé par des êtres humains dans leur diversité et leurs imperfections, il est pratiquement impossible de s’attendre à la perfection. Cependant, plus les gens mettront les efforts et connaissances nécessaires pour le pratiquer, plus nous nous rapprocherons de la perfection et plus ils en verront les retombées.

 

Est-ce que trop de régulation ne mettraient pas un frein au développement escompté de l’immobilier ?

Même si un proverbe ivoirien dit : « Trop de viande ne gâte pas la sauce », trop de régulations gouvernementales gâteraient tout le menu en immobilier. En réalité, les règles dont parle ce livre ne consistent pas en des règles gouvernementales mais plutôt en des exigences d’exercice que toute personne qui se respecte et qui a envie de réussir dans ce domaine devrait s’imposer et imposer à son équipe. Et à ce niveau de sérieux et de probité morale, « trop de viande ne gâtera jamais la sauce ».


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.