Transformez votre plus gros budget en investissement

Le plus fort des symptômes de l’insanité est le fait de reproduire les mêmes actes tous les jours tout en s’attendant à un différent résultat. Faisons quelque chose de différent en ce nouvel an. Mr Salomon Mbutcho considère le budget familial comme la somme mensuelle ou annuelle des ressources à mettre à la disposition de la famille pour faire face à toutes ses charges dans la même durée de temps. Ces charges sont divisées en deux, les fixes et les variables.

Toutefois, parmi ces charges fixes sont greffés les loyers qui représentent de nos jours, dans certains foyers, au moins le tiers sinon la moitié du budget. Le fait qu’ils fassent partie des charges appelées en comptabilité « fixes », fait qu’elles soient considérées comme incompressibles et non négociables de peur de rendre toute la famille sans domicile fixe (SDF). Mr Salomon Mbutcho pense qu’il est possible de réduire, transformer ou éliminer cette charge avec le minimum de risques.

Se loger est plus qu’une obligation c’est un instinct. Mais la famille africaine s’étant nucléarisée au fil de la mondialisation, les effets égoïstes du « chacun pour soi », émanant de cette dernière, n’ont pas tardé à créer le « chacun son toit ». Les familles d’antan étaient logées par les cousins des frères de la tante de…, alors qu’aujourd’hui, chacun loge ses propres enfants, et au plus quelques neveux ou nièces. Ce système d’hébergement solidaire avait fini par augmenter les opportunités de réussites des uns et des autres dans les sociétés africaines, car, enlevant (de manière temporaire) aux bénéficiaires, ces lourdes charges que sont les loyers.

Mais aujourd’hui, les loyers deviennent de plus en plus, des défis insurmontables créant des crises familiales, allant du manque de respect jusqu’au divorce et même parfois au suicide. La première résolution face à un problème particulier c’est avoir le courage de lui faire face, l’étudier, et voir comment l’affronter, l’éviter ou carrément le supprimer. En ce qui concerne les parts excessives de budgets des loyers, il y’a plusieurs manières de les réduire comme se résoudre à quitter son logement actuel, pour un autre moins cher, ou l’éviter temporairement en se faisant héberger le temps de rebondir.

Par contre, le meilleur moyen de combattre étant d’utiliser la force de son adversaire comme dans l’art martial japonais « Ju Jitsu », nous allons utiliser la totalité du budget alloué au loyer, pour accélérer les paiements des mensualités du nouveau logement acquis. Alors, vous ne serez plus locataire mais propriétaire. Ce retournement de situation changera totalement le paradigme de votre vie et vous mettra non seulement sur la rampe de décollage, mais aussi sur la liste de ceux ayant réussi une inclusion financière effective et durable.

Salomon MBUTCHO

Vice-Président

Mortgage, Trust & Investments SA

(SA au capital de 1.000.000.000 F CFA)

Recherche de financements, Hypothèques

Placements et investissements

Consultant international & Expert immobilier

salomon@salomonmbutcho.com

www.salomonmbutcho.com

Follow by Email
LinkedIn
Share