Les Dix Commandements de l’immobilier, selon Salomon Mbutcho

 

Pour éviter toutes incompréhensions durant la lecture de ce texte, Mr Salomon Mbutcho voudrait déclarer dès le départ que ses écrits ne sont ni des parodies, ni des blasphèmes, mais de très simples métaphores professionnelles extra contextuelles transposées et inspirées. Que le Seigneur en soit glorifié, Amen.

Si Mr Salomon Mbutcho aimerait que nous nous aimions les uns les autres, la déontologie de l’immobilier quant à elle se limite strictement à imposer le respect les uns des autres pour un début, l’Amour viendra après. Voici les Dix Commandements de l’immobilier, tels qu’ils doivent être pour une meilleure pratique et déontologie du métier d’immobilier, selon Mr Salomon Mbutcho.

Je suis l’Immobilier, ton nouveau métier, qui t’exige de sortir de ta zone de confort, de revoir ta copie, pour faire ce qui est professionnellement, déontologiquement et éthiquement bon et agréable aux yeux des tiers, afin que tes jours d’exercice soient longs et que tes enfants puissent en hériter.

 

  1. Tu n’auras pas d’autres métiers que l’immobilier et ne feras point de fausses déclarations ou représentations de produits existant ou futurs, et ne déclareras point un produit vendu ou loué comme étant disponible, dans le but d’encaisser une quelconque commission.

 Tu n’auras point d’autres métiers car ils entraveront la bonne qualité, productivité et réputation de ce métier pointilleux qui punira tes manquements sans pitié par la pénalité, les avis à tiers détenteurs, les blocages de comptes ou la prison, mais qui toutefois,  fera miséricorde à tous ceux qui l’appliquent et qui gardent ses commandements.

 

2. Tu ne prendras point d’engagements sans pouvoir les respecter, car l’éthique et la déontologie de l’immobilier ne le permettront pas longtemps.

 

3. Afin de vous rafraichir intellectuellement, d’éviter le burn out dû à un excès de travail, et qui peut causer des dégâts entrainant la perte de tout ce que vous avez durement gagné au fil des années, souvenez-vous de prendre un jour repos, pour vous donner un temps personnel, être entièrement avec votre famille ou vaquer à vos courses administratives personnelles.

 

4. Honore ton bailleur, ton hôte ou la banque qui t’a accordé le prêt logement, par des paiements réguliers, afin qu’ils puissent compter sur toi pour respecter à leurs tours leurs engagements et afin que votre entente continue en attendant que tu deviennes bientôt propriétaire.

Honore ton locataire, celui que tu as hébergé ou que tu as financé dans le respect de tes obligations légales et humaines vis-à-vis de lui, afin que sa famille puisse se sentir en sécurité et que tu prospères à tous égards  car, tu as été ou pourrais être un jour à sa place.

 

5. A tous les employés des mairies, de l’administration territoriale, des ministères de l’urbanisme et de l’habitat et des constructions, des impôts et domaines, des cadastres, vous ne tuerez point de sociétés immobilières.

 

6. Tu ne travestiras point l’immobilier quel que soit ton argument, ni en lui créant un nouveau fonctionnement, ni en lui créant une nouvelle déontologie et encore moins en lui créant un nouveau groupe d’acteurs autre que ceux qui existent actuellement.

 

7. Tu ne déroberas point le bien de ton prochain parce que tu es plus puissant que lui,

Tu ne déroberas point le bien de ton prochain parce que tu as commencé tes procédures administratives avant lui,

Tu ne déroberas point le bien de ton prochain, qu’il soit en difficultés financières, en prison, sur son lit d’hôpital, mort, veuf, veuve ou orphelins,

Tu ne déroberas point le bien de ton prochain, quel que soit ton argument.

 

8. Tu ne te mettras jamais en porte à faux et ne confectionneras point de faux documents pour posséder, louer ou vendre un bien, ou dans le but de bloquer les loyers de propriétaires, locataires ou souscripteurs, ou dans l’émission de factures non conformes, ou dans les fournitures de matériaux, des qualités de réfections ou de constructions non conformes, ou toutes autres formes de faux en immobilier.

 

9. Tu ne convoiteras point les mobiliers, équipements, matériaux et personnes qui se trouvent à l’intérieur ou à l’extérieur du bien de ton prochain.

 

10. Tu ne convoiteras point le bien de ton prochain au point de payer le reliquat de son prêt immobilier pendant ses moments de difficultés, pour s’approprier de son bien, ou de lui créer des problèmes insurmontables dans le seul et unique but de s’approprier de son bien.

Salomon MBUTCHO

Vice-Président

Mortgage, Trust & Investments SA

(SA au capital de 1.000.000.000 F CFA)

Recherche de financements, Hypothèques

Placements et investissements

Consultant international & Expert immobilier

            salomon@salomonmbutcho.com

                   www.mtifunds.com