La fidélité

Mr Salomon Mbutcho pense que parmi toutes les exigences pour le bien être du couple, la fidélité est apparemment la plus difficile à satisfaire, faisant d’elle la plus grande cause des séparations en cas de défaut. Même si beaucoup refusent de le voir sous cet angle, il est nécessaire de savoir ce qu’elle peut apporter comme changer à une vie.

La fidélité a plusieurs attributs parmi lesquels « baromètre » est l’un des plus approprié car il sert dans ce cas précis à mesurer l’intensité de l’Amour et du respect dans le couple. La fidélité serait alors une marque de respect et de considération car de nos jours, ce ne sont ni les opportunités de déraper qui manquent, ni les personnes avec qui le faire. Elle est source de réconfort et garante de longévité du couple. La fidélité dans un contrat ou pacte, emmène la confiance, qui à son tour emmène le respect, puis la reconnaissance, qui à son tour produit l’exemplarité. Et tous les différents attributs ou facteurs énumérés ensemble, emmènent la prospérité du contrat ou du pacte quel qu’il soit.

En comparaison au vœu de chasteté d’un moine envers DIEU, ce dont un homme doit être le plus chaste vis-à-vis de son conjoint, c’est en trahison par rapport à ce valeureux engagement contracté devant les hommes et DIEU, le mariage. Etre ce genre d’être doté d’une obéissance à toutes épreuves, jouit de tous les fruits manifestant la présence de l’esprit de Dieu en lui.

Afin que la fidélité soit bien ancrée en soi, il faut tout d’abord avoir des exigences assez élevées de soi, et les honorer avant de pouvoir avoir ces mêmes exigences du couple. C’est comme lorsqu’on dit qu’il faut se respecter, puis respecter les autres avant de s’attendre à être respecté.

Un proverbe sénégalais dit « Si les jaloux savent où vous allez, vous n’y arriverez jamais ». Malheureusement, satan connait le plan de DIEU pour l’homme de A à Z ainsi que Sa parole, il lui est donc de bonne guerre d’y devancer les humains, simplement en plaçant le premier barrage. Il consiste à empêcher les mariages établis par DIEU de prospérer, entrainant d’office, des conséquences comme les divorces, les séparations, les enfants qui grandissent sans père ou mère, perdant tout équilibre et tout exemple, les enfants qui font de la drogue etc… Sachant que celui qui a fait une mauvaise enfance fait souvent un mauvais parent, et sachant qu’être parent est simplement la reproduction logique de l’apprentissage reçu en grandissant avec ses parents, tant dans les décisions à prendre que les choix à faire, tant dans les choix de combinaisons des caractères du père et de la mère, pour produire un caractère prêt pour la prochaine phase d’éducation de la future génération. C’est supposé être du « copier-coller ».

Mais que personne ne s’y méprenne et n’accuse son ou sa voisine, ses collègues de travail ou autres personnes car, pour satan, le but n’est pas de vous faire du mal mais pire. Il s’agit pour lui de simplement nous utiliser de manière à ce qu’au travers de nos frustrations, énervements et humiliations, notre orgueil et amour propre soient affectés à un tel point que nous fassions nous-mêmes le sale boulot pour lequel nous serons ultérieurement pointés du doigt par celui-là même qui nous a poussés et encouragés à le faire. C’est-à-dire décider par nous-mêmes de nous séparer et divorcer, et d’office arrêter la prospérité et la bonne continuation de nos futures générations, changer les lignées familiales des futures générations en celles non prévues mais permises par DIEU par défaut et créer le chaos.

Exemple 1 : Lorsque le Seigneur avait promis à Abraham et Sarah leur propre enfant, il était bien clair et net qu’il s’agissait bien d’un enfant biologique dont Il parlait, mais dans l’impatience ils furent tentés par satan qui faisait grandir en eux la honte, la frustration et l’humiliation du fait qu’ils ne parvenaient pas à avoir d’enfant. Epris d’orgueil et touchés dans leur amour propre, ils cédèrent à la tentation d’utiliser Agar comme mère porteuse. Ce choix a changé les lignées des futures générations en celles non prévues mais permises et acceptées de DIEU par défaut. Ainsi s’installa le chaos au proche et moyen orient.

Exemple 2 : Un homme marié, père de deux enfants ne cessait de se plaindre en disant que son épouse était trop frustrée et passait son temps à lui crier dessus. C’était visible à tous qu’il avait raison et que son couple battait de l’aile, mais il ne chercha pas à crever l’abcès pour essayer de comprendre pourquoi. Avec le temps, la distance qui les séparait s’agrandit et créa un fossé à un tel point qu’ils n’avaient presque plus rien à se dire et vivaient comme deux colocataires avec deux enfants. Avec le temps la honte, la frustration et l’humiliation grandirent suffisamment en l’homme au point de toucher son orgueil et son amour propre, lui faisant entreprendre la procédure de divorce et se sépara de son épouse pour se remarier avec une nouvelle épouse, plus jeune, plus forte de caractère et qui finit par lever la main sur lui tous les jours. Il eut avec cette nouvelle épouse deux nouveaux enfants en plus des deux premiers qu’il avait eus avec la première. Etant devenus adultes, ses deux garçons se faisaient à leur tour battre et dominer par leurs épouses alors que ses deux filles frappaient éperdument leurs époux respectifs.

Salomon MBUTCHO

Vice-Président

Mortgage, Trust & Investments SA

(SA au capital de 1.000.000.000 F CFA)

Recherche de financements, Hypothèques

Placements et investissements

Consultant international & Expert immobilier

salomon@salomonmbutcho.com

www.salomonmbutcho.com

Follow by Email
LinkedIn
Share