Salomon Mbutcho ecrivain et batisseur

Salomon Mbutcho

L’envie crée une errance sans fin car, qu’on le veuille ou pas, il y aura toujours quelqu’un de plus riche, plus grand, plus beau, plus intelligent que soi, de la même manière qu’il existera toujours le contraire. Pour éviter une course effrénée et surtout sans fin, il est suggéré de jamais envier son prochain.

On dit souvent que trop de familiarité engendre le mépris. Mais en réalité, ce n’est pas la familiarité qui engendre le mépris, mais la découverte de vos forces et faiblesses au travers de vos bavardages. Restez tranquille et faites-vous découvrir au fil du temps.

Si l’avarice est un trait de caractère qui veut se prévaloir d’être économe, il représente un danger imminent à tout projet dans lequel il est associé de près ou de loin, tant entrepreneurial que social. Elle prive sans le savoir, de ce dont elle ne pourra jamais procurer.

L’avarice fait montre d’un sentiment de suffisance et d’égoïsme, créé à dessein pour faire croire qu’elle n’a besoin de personne alors qu’en réalité, elle ne veut simplement avoir aucune obligation vis-à-vis de qui que ce soit, c’est moins cher.

Ces trois choses ensemble créent un sentiment d’instabilité, de manque de confiance mais surtout de manque du sens de la responsabilité.

 

164- « Gardes toi de trois choses :

L’envie,

Le bavardage

L’avarice »

           Salomon MBUTCHO

 

https://salomonmbutcho.com/mes-proverbes/

https://www.linkedin.com/in/salomonmbutcho/

https://twitter.com/SalomonMbutcho

https://web.facebook.com/salomonmbutchoofficiel

https://www.youtube.com/@salomonmbutchoofficial

 

#proverbes #immobilier #auteur #kebetu #salomonmbutcho #livre