Salomon Mbutcho ecrivain et batisseur

Salomon Mbutcho

Togo-Fin-des-litiges-et-problemes-fonciers-Partie-III-3
Togo : Fin des litiges et problèmes fonciers (Partie III)
Togo-Fin-des-litiges-et-problemes-fonciers-Partie-II-1
Togo : Fin des litiges et problèmes fonciers (Partie II)
Togo-Fin-des-litiges-et-problemes-fonciers-Partie-I
Togo : Fin des litiges et problèmes fonciers (Partie I)
salomon-mbutcho4-e1654722351191
Salomon Mbutcho on a crusade against prejudices about real estate
commandment-of-real-estate
The ten commandments of real estate – Salomon Mbutcho

IMMIGRATION, LE LIVRE COUP DE GEULE DE SALOMON MBUTCHO

Salomon Mbutcho et moi étions assis face à l’immensité de l’Océan. L’écrivain pensait-il encore et toujours à son livre « l’immigration clandestine, le revers de la médaille »? Comment le savoir ? Salomon Mbutcho pensait-il que la vie et la mort continuait pour le migrant alors que le monde est tout à ses vaccins.

 

Le livre de Salomon Mbutco Chez DELIVRE.COM
Salomon Mbutcho et moi étions assis face à l’immensité de l’Océan. L’écrivain pensait-il encore et toujours à son livre « l’immigration clandestine, le revers de la médaille » ? Comment le savoir ? Salomon Mbutcho pensait-il que la vie et la mort continuait pour le migrant alors que le monde est tout à ses vaccins. Exemple en Méditerranée. Après des mois d’attente dans des centres de détention en Libye, où la torture, le viol, la maltraitance constituent la règle, les réfugiés prennent la mer, rackettés par les passeurs, pour trop souvent s’y abîmer.
Un jour, Salomon Mbutcho me parla longtemps de la Méditerranée, entre Afrique et Europe, qui se transforme en vaste cimetière. Le cap des 20’000 morts en sept ans venait d’être franchi. On pourra bien sûr, ajoute Salomon Mbutcho se rassurer en constatant que le « flux » des migrants a diminué en 2020 et en ce début d’année par rapport à 2015 et 2016, années du grand exode syrien. 356 morts depuis le début de l’année, seulement ! Des chiffres qui, en fait, cachent une réalité aussi tragique que cynique : il n’y a plus d’yeux pour compter les victimes des naufrages. Les statistiques sont tronquées.
Et Salomon Mbutcho de continuer : Au plus fort de la crise, l’Europe, avec Frontex, avait mobilisé une flottille de sauvetage en Méditerranée. Puis l’Italie avait lancé l’opération « mare nostrum », avant que les ONG ne prennent le relais pour récupérer les migrants abandonnés par les passeurs au milieu de nulle part.Tout cela, je le savais, ai-je alors affirmé à Salomon Mbutcho et d’ajouter, « et si nous en venions à ton livre ? Salomon Mbutcho me fixe de son regard profond et me dit d’une voix douce : parles-en toi-même s’il te plait !
Alors voilà ce que je peux vous livrer de  » L’immigration, le revers de la médaille »

Dans ce livre, Salomon Mbutcho vous présente des arguments aussi poignants et réels qu’incroyables, pour expliquer pourquoi la jeunesse africaine brave ses propres traditions, les avis de sa famille, les risques liés à la traversée des déserts, à la famine, aux trafics humains et aux noyades, pour immigrer vers d’autres horizons.

Des sujets aussi socio-politiques que tabous, mais qui n’ont qu’un seul et unique coupable, la quête du bonheur. Toutefois, malgré le retard et la position de faiblesse qu’accuse l’Afrique, n’est-elle pas confrontée à la relativité et à la conditionnalité du mot « bonheur » ?

Cet article a été en premier publié sur Editoweb.eu
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires